Utiliser les Huiles Essentielles

un réflexe santé & bien-être

Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

he:j-l:lavande_aspic

Lavande aspic (HE)

Nom scientifique Lavandula latifolia spica
Parties distillées Sommités fleuries
Principaux lieux de culture Sud de la France, Espagne
Dangerosité Faible. Détails plus bas

Propriétés

Indications

Comment l'utiliser

En friction : on peut la laisser pénétrer pure sur une piqûre, une brûlure, ou même une plaie. Frictionner quelques gouttes sur le dos ou le thorax d’un enfant pour bénéficier du l’effet expectorant.

En massage : diluée à un taux 5 % maximum dans une HV, pour son effet à la fois antalgique, décontractant et tonifiant.

En diffusion : seule, ou mélangée à des essences d'hespérides, ou à d’autres huiles essentielles anti-infectieuses.

En inhalation : pour décongestionner. 6 gouttes 3 fois par jour dans un bol d’eau bouillante ou un inhalateur.

Dans l’eau du bain : 10 gouttes dans un verre de lait avant de verser dans le bain.

Synergies

Avec des essences d'hespérides, ou à d’autres HE anti-infectieuses.

Dangerosité

Dangerosité faible FAIBLE

Neurotoxicité moyenne La lavande aspic contient un peu de camphre, qui est neurotoxique, mais l’HE issue du Sud de la France en contient un taux très bas. À vérifier avant de l’utiliser sur un enfant ou une femme enceinte.

Fortement déconseillé aux épileptiques.

Principaux constituants

Familles biochimiques Molécules Proportions
Monoterpénols Linalol 25 à 40 %
Éther-oxydes 1,8 cinéole 25 à 40 %
Cétones Bornéone (camphre)1) 10 à 40 %
Monoterpènes α-pinène et β-pinène 2 à 4 %
Limonène 2 à 5 %
c15-ene 2 à 5 %

Remarques

Prêtez attention au lieu de culture : La lavande aspic contient un peu de camphre, qui est neurotoxique, mais l’HE issue du Sud de la France en contient un taux très bas. À vérifier avant de l’utiliser sur un enfant ou une femme enceinte.

1)
Voir la remarque sur la provenance
he/j-l/lavande_aspic.txt · Dernière modification: 2017/01/15 11:33 (modification externe)